alternatives possibles?

Publié le par lesindignes57

8 novembre 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pélican 37

Lettre d’information de RECIT à l’usage des adhérents et sympathisants

 

Tout maigre, le Pélican engrange de la nourriture dans son bec généreux pour la restituer à ses petits. Cette lettre mensuelle apporte quelques informations sur des thèmes qui ne sont pas traités dans les medias, ou qui s’y trouvent noyés. Un lien permet d’accéder à la source de l’information et de la consulter dans son intégralité.

 

Comprendre, s’informer

L’emploi associatif recule

Nouvelle manifestation tangible de la crise des associations : les associations ont perdu 26 000 emplois entre juin 2010 et juin 2011, comme le révèle une enquête réalisée par l'association Recherches & Solidarité. Entre 2000 et 2010, elles en avaient gagné près de 370.000. La baisse des subventions publiques, à la fois de la part de l'Etat et des collectivités publiques, n'est intervenue qu'à partir du début 2010. Et les responsables associatifs ont pour la plupart attendu la fin de l'année scolaire 2010 pour réduire leurs effectifs. C'est dans le secteur culturel que les baisses d'emplois ont été les plus significatives, mais le secteur sanitaire et social souffre également beaucoup. http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201678376510-apres-onze-ans-de-hausse-l-emploi-associatif-recule-229245.php

Jean Gadrey : Pauvreté : la campagne présidentielle commence par une arnaque

 « Libération » a rendu publique les principales conclusions d’un rapport du gouvernement sur l’évolution de la pauvreté de 2006 à 2009. Un entretien avec Roselyne Bachelot accompagne l’article. Le principal résultat de ces chiffres truqués est une nette réduction du taux de pauvreté et du nombre de pauvres de 2006 (ou 2007 selon les cas) à 2009 : le taux de pauvreté « gouvernemental » passe de 13,1 % en 2006 à 11,8 % en 2009, et le nombre de pauvres de 7,5 millions en 2007 à 7,1 millions en 2009. http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2011/10/19/chiffres-de-la-pauvrete-la-campagne-presidentielle-commence-par-une-arnaque-grossiere/

Pierre Larrouturou : pourquoi les indignés ont raison

« En quelques semaines, le climat a changé. Début 2010, quand nous expliquions que la crise n'était pas finie et qu'une réplique plus grave encore était en préparation, nous étions à contre-courant du discours dominant. Mais aujourd'hui, nul ne conteste la gravité de la situation : le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF) affirme que nous risquons "un effondrement de l'ensemble du système économique mondial »

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/10/24/pourquoi-les-indignes-ont-raison_1593000_3232.html

Bastamag : peut-on vraiment démanteler une centrale nucléaire ?

Que la France décide ou non de sortir du nucléaire, elle sera tôt au tard confrontée au démantèlement de ses 58 centrales vieillissantes. Une problématique que connaît bien l’anthropologue et philosophe Christine Bergé, qui a enquêté sur le chantier de déconstruction du surgénérateur Superphénix. Pour elle, démanteler une centrale, c’est entrer dans un rapport au temps particulier, où mémoire et informations se perdent face à une tâche gigantesque. Et on ne « déconstruit » pas une centrale : on enrobe, on éparpille, on disperse.

http://www.bastamag.net/article1863.html

« Nous allons perdre la moitié du patrimoine culturel de l’humanité »

Des 7 000 langues parlées dans le monde, la moitié vont disparaître d’ici une ou deux générations. Emportés par le paradigme de « développement », nous perdons une grande partie de notre patrimoine culturel, affirme Wade Davis, anthropologue canadien. « Au nom de la modernité, des populations sont assujetties, les ressources pillées et les cultures anéanties. La diversité de notre patrimoine culturel est pourtant indispensable pour répondre aux défis auxquels nous serons confrontés, en tant qu’espèce, dans les siècles à venir ».

http://www.bastamag.net/article1758.html

 

Résister à l'inacceptable

Les maladies neurodégénératives ne sont pas une fatalité... à condition de les prévenir

Bonne nouvelle : les maladies d’Alzheimer, de Parkinson, la sclérose en plaques et l’autisme, dont le nombre de cas explose et qui touchent des personnes de plus en plus jeunes, ne sont pas une fatalité. Elles pourraient être évitées, puisqu’elles sont essentiellement dues à la prolifération des molécules chimiques dans l’alimentation, l’air, l’eau, les maisons, les objets usuels, plutôt qu’au vieillissement ou à des causes génétiques. Les auteurs insistent sur deux substances emblématiques, l’aluminium et le mercure [NDLR : l'incrimination de l'aluminium est un élément nouveau très important] et dénoncent le déni de l’impact des produits neuro-toxiques sur ces maladies. En lien avec la marchandisation des maladies du cerveau : les maladies neurodégénératives et neuropsychiatriques sont un fabuleux marché qui garantit un exceptionnel retour sur investissement http://www.adequations.org/spip.php?article1722

Le monde contre Wall Street

Depuis octobre, des milliers d'Américains occupent pacifiquement Wall Street, un épicentre de la puissance financière mondiale et de la corruption. Ces Américains s'ajoutent à un nouveau mouvement pour la justice sociale qui se répand comme une traînée de poudre de Madrid à Jérusalem ainsi que dans 146 autres villes et bientôt plus encore. Mais ils ont besoin de notre aide pour réussir.  Si nous sommes des millions du monde entier à les soutenir, nous renforcerons leur détermination et montrerons aux médias et aux dirigeants que ces protestations font partie d'un immense mouvement dominant pour le changement. Cliquez pour rejoindre l'appel à une réelle démocratie. Un compteur géant affichera à New York le nom de chaque signataire. Pour signer : http://www.avaaz.org/fr/the_world_vs_wall_st_fr/?vl

Paysans du Mali : « On n’a pas le droit de nous dire : vous mangerez quand vous serez compétitifs »

Ibrahim Coulibaly, représentant des organisations paysannes du Mali, devant le Conseil de la sécurité alimentaire mondiale le 21 octobre a exposé les méfaits des plans d’ajustement structurels menés par les institutions internationales. Il souligne qu’aucune « solution » proposée par la Banque mondiale ou le FMI n’a sorti les paysans africains de la pauvreté. « Nous sommes devenus encore plus vulnérables ». Il appelle à agir, enfin, car il n’est plus possible d’attendre.

http://www.bastamag.net/article1856.html

Construire

Avec la campagne présidentielle, les appels à construire des alternatives se multiplient. Nous les relayons bien volontiers.

Appel pour soutenir l'audit citoyen de la dette publique

Écoles, hôpitaux, hébergement d’urgence, retraites, chômage, culture, environnement… nous vivons tous au quotidien l’austérité budgétaire et le pire est à venir. Qui détient ses titres et profite de l'austérité ? Pourquoi les États sont-il obligés de s'endetter auprès des marchés financiers et des banques, alors que celles-ci peuvent emprunter directement et pour moins cher à la Banque centrale européenne? Cette dette a-t-elle été tout entière contractée dans l'intérêt général, ou bien peut-elle être considérée en partie comme illégitime ? Les signataires de l'appel refusent les discours culpabilisateurs tels que « Nous vivons au-dessus de nos moyens », « On n’a pas le choix, il faut rassurer les marchés financiers ». Pour signer l’appel http://www.recit.net/?Signez-l-appel-pour-un-audit

Tous candidats en 2012 !

Dans le cadre de la campagne « Tous candidats », le mouvement Colibris (initié par Pierre Rahbi) souhaite mettre en lumière des expériences et des propositions susceptibles d’éclairer notre réflexion sur l’avenir. « Nous vivons sur une planète exceptionnelle, nous disposons de trésors de créativité, de compétences et de ressources sous-exploités. Ne nous manque que la volonté de construire une société où nous aurons tous la possibilité de répondre à nos besoins les plus essentiels, de nous épanouir, tout en respectant la nature à laquelle nous sommes irrémédiablement liés. Chaque modèle est à construire, à imaginer en fonction de nos cultures et de nos différences ». http://www.touscandidats2012.fr/

Alimentons 2012 ! Commençons localement dès maintenant...

Nous attendons, des formations engagées dans la préparation des échéances électorales de 2012, qu’elles rendent public le bilan des actions concrètes conduites par leurs élus dans les territoires en matière de foncier agricole, d'installation paysanne et de développement des filières locales d’alimentation saine. Tous les 7 ans, la France perd l’équivalent de la superficie d'un département en terres cultivables. La France compte environ 8 millions d'obèses et 3,2 millions de personnes qui ont recours à l'aide alimentaire. La plupart de nos aliments ont parcouru des milliers de kilomètres. Faire de l'alimentation une priorité est un projet de «haute nécessité» démocratique. http://www.alimentons2012.fr/

Rejoignez les Nouveaux Riches : vers un nouveau projet de société

Le Nouveau Riche est un simple citoyen qui a décidé de ne plus vivre dans une société de consommation qui glorifie l'argent. Il participe, au sein de structures engagées, au développement d'un autre modèle économique, tourné vers l'humain. Sa richesse, c'est les autres, le partage, la solidarité ! Vous aussi, rejoignez une de ces structures et devenez riche ! http://www.lesnouveauxriches.fr/

Des expériences porteuses d'alternatives

Un nouveau parcours des alternatives à Paris et en Île-de-France en 2012

Fin 2008, RECIT avait organisé une série de soirées débats sur la crise globale et sur les moyens d'en sortir, avec une conclusion essentielle : il est nécessaire de sortir de la logique du système en osant agir autrement. Nous avions aussi constaté que de nombreuses actions sont déjà réalisées qui montrent qu’on peut agir différemment. Cela avait conduit à réaliser en 2010 un Parcours des alternatives pour rencontrer une quarantaine de ces expériences.

L'aggravation de la crise financière, mais aussi écologique, sociale et démocratique rend plus que jamais d'actualité la poursuite de cette démarche. C'est pourquoi un nouveau Parcours des alternatives se met en place pour 2012. Au cours des prochains mois, un groupe de 30 personnes va se constituer, ouvert à tous. Une vingtaine de nouvelles expériences vont être rencontrées à Paris et en Île-de-France. Des séminaires de mise en commun seront organisés tous les 2 mois pour faire une lecture transversale de ces expériences et voir en quoi elles sont transférables et porteuses alternatives. Une réunion de lancement est organisée le jeudi 6 décembre, de 18h à 20h30 au 1 rue Sainte-Lucie, 75 015 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez contacter erika@recit.net

Le réseau REPAS propose un compagnonnage pour s'initier à l'économie solidaire

Expérimenter de nouveaux rapports au travail, de nouvelles relations entre producteurs et consommateurs, privilégier l’utilité sociale et non le profit. C’est ce que propose le Réseau d’échanges et de pratiques alternatives et solidaires (Repas) à des jeunes, à travers un compagnonnage de trois mois, pour s’initier à l’économie solidaire et au travail collectif. On y apprend, entre autres, la gestion, la coopération, la confiance en soi et les autres. Une formation originale qui donne envie de travailler autrement. http://www.reseaurepas.free.fr/repas-inscription.html   

Rencontrer

Pratiques citoyennes de droit : quels impacts en terme de transformation sociale.

Vendredi 25 novembre, Juristes-solidarités et le laboratoire d'anthropologie juridique de Paris présentent le travail réalisé depuis 2009, en lien avec RECIT, pour analyser dans différents pays la capacité des populations à agir sur le terrain du droit pour accéder au mode de vie auquel ils aspirent. Ce forum sera l'occasion d'échanger et de débattre à partir des résultats de la je recherche en présence d'acteurs venus d'Amérique latine, d’Afrique et d'Europe. Vous pouvez également retrouver le programme sur le site internet. Inscriptions auprès de Marie Collet m.collet@juristessolidarites.org 01 74 64 01 10.

L'eau, bien commun : démocratie, écologie, égalité d'accès

Les multinationales de l’eau, pour le profit qu’elles en retirent, déploient une stratégie inefficace : malgré les promesses faites, plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau et 2,6 milliards ne bénéficient pas d’un service d’assainissement. Meeting unitaire de la Fondation Copernic organisé le 18 novembre 2011 à 18h 30 (Salle Jean Dame, 17, Rue Léopold Bellan 75002 PARIS M° Sentier). http://www.fondation-copernic.org/

Rôle et place des associations de femmes issues des migrations

Le Programme de Soutien et de Valorisation des Initiatives féminines du GRDR, en partenariat avec la Cité des Métiers vous invitent à une rencontre débat le 19 novembre prochain de 13h30 à 18h30, sur le thème « Rôle et place des associations de femmes issues des migrations ». La rencontre aura lieu à la Cité des Métiers dans le 19è arrondissement à Paris. La rencontre est ouverte sans inscription préalable, mais en fonction des places disponibles. Une confirmation par mail ou téléphone est possible. antenne.idf@grdr.org ou aissata.ba@grdr.org

40ème anniversaire des réseaux d'échanges réciproques de savoirs

Le Réseau d'échanges réciproques de savoirs d'Orly et le mouvement français des réseaux d'échanges réciproques de savoirs (FORESCO) vont fêter les 40 ans des réseaux le 19 novembre à Orly, au centre culturel Elsa Triolet.
Cette journée permettra de partager un moment festif avec les RERS de tous les horizons, avec nos participants et nos partenaires, de faire connaître nos créations collectives, de présenter nos projets, de montrer en somme notre maturité. Ce sera aussi l'occasion de retrouver l'élan, la vitalité et la richesse que nous continuerons de mettre en oeuvre : apprendre est plus que jamais une nécessité.  http://www.rers-asso.org/

La métamorphose, comment retrouver le goût d'entreprendre ?

Dans le cadre du mois de l’ESS La Maison de la Citoyenneté Mondiale de Mulhouse, la commune d’Ungersheim, Insef Inter, Jardins d’Icare vous invitent à leur Forum citoyen. Cette année, le thème est : La métamorphose, ou comment, à travers des initiatives citoyennes, des villages et villes en transition, un revenu inconditionnel d’existence, retrouver le goût d'entreprendre ? Avec la participation de François PLASSARD, le vendredi 18 novembre à 9h00 à l’Espace Trèfle à Ungersheim http://maisoncitoyennetemondiale68.org/spip.php?article42

Repas insolents, Venez Manger le Monde !

Les 14 et 20 novembre, participez aux repas insolents ! Le repas insolent est une animation gustative et participative illustrant les inégalités Nord-Sud et les interdépendances entre les divers acteurs du monde. Mélangez une bonne trentaine de personnes. Faites les revenir avec un zeste de géopolitique globale. Montez la sauce en répartissant inégalement un soupçon de richesse et une bonne dose de bonne humeur. Relevez le goût en abordant des sujets comme les migrations, la question de la dette et le commerce, l’eau, etc. Nappez enfin délicatement de discussions et d’échanges. Laissez ensuite mijoter toute la nuit hors des festivités. http://mres-asso.org/spip.php?breve593

Livres, sites et documents

Michel Chauvière L’intelligence sociale en danger. Chemins de résistance et propositions.

Un intense travail de remise en cause des représentations du social et des valeurs de solidarité a contribué à affaiblir les pratiques de terrain et la culture politique propres au champ social, malgré la remontée préoccupante des inégalités. Comment y résister collectivement ? Poursuivant la réflexion entamée dans Trop de gestion tue le social (La Découverte, nouvelle éd. 2010), Michel Chauvière montre que notre héritage juridique, institutionnel, cognitif et professionnel, loin d’être la cause d’inutiles dépenses publiques et d’un assistanat chronique, constitue au contraire une ressource incontournable pour apporter une réponse solidaire et globale à la question sociale qui nous interpelle tous.

http://lectures.revues.org/6673

La dette publique pour les nuls

Cette vidéo pédagogique de 10 minutes permet de comprendre les mécanismes en jeu lorsque l'on parle de la dette publique des Etats. Attention : comme tout document de vulgarisation, elle est parfois incomplète et propose des images et raccourcis... à regarder tout en conservant un esprit critique !

http://www.dailymotion.com/video/xlev1n_la-dette-publique-pour-les-nuls_news

Renaissances arabes

Ce livre répond à sept questions clés qui permettent de comprendre d’où vient et où va le printemps arabe. Ces révolutions sont-elles bourgeoises ou populaires ? Quelles ont été les places de Facebook et de Twitter dans leur déroulement ? Ont-elles été téléguidées par les États-Unis à l’instar des révolutions orange d’Europe de l’Est ? Quel rôle réel y ont joué les militaires ? Les femmes qu’on imaginait soumises ont-elles été déterminantes ? La poussée démographique des jeunes peut-elle expliquer cet événement ? Que deviennent les islamistes dans ce mouvement sans précédent ? http://editionsatelier.com/index.php?ID=1017577&contID=1015271

Laurent Mucchielli : L'invention de la violence

Quels sont les actes délinquants les plus fréquents en France aujourd’hui ? Qui en sont les victimes, les coupables ? Et si notre société est globalement moins violente qu’autrefois, d’où vient ce sentiment envahissant d’insécurité et d’impuissance face à la délinquance ? Le sociologue montre ce que ces actes et ces sentiments révèlent de l’état de notre société – l’évolution des valeurs, les inégalités croissantes de richesse, les façons d’habiter villes et villages, les drames familiaux, l'échec scolaire, l’ampleur du chômage et la ghettoïsation de certains quartiers – et ce qu’ils disent finalement de notre « vivre ensemble ». http://www.laurent-mucchielli.org/index.php?post/2011/10/26/l-invention-de-la-violence

 

 

Pour participer à RECIT, adhérer, en savoir plus, participer aux actions, le site vous attend www.recit.net.Ou appeler Erika (06) 59 26 71 35

 

 

 

Publié dans Articles

Commenter cet article