ONF, OU LES BIENFAITS DE LA PRIVATISATION

Publié le par lesindignes57

 

 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/07/20/01016-20110720ARTFIG00514-quatrieme-suicide-en-un-mois-a-l-office-national-des-forets.php

 

Il faut toujours regarder dans des drôles d'endroits pour se poser de drôles de questions.Par exemple, lisez l'article du Figggga...( j'y arrives pas), enfin le lien quoi. 

 

Et après, je vous explique comme je vois les choses : 

Que se passe-t-il à l'ONF ? Simplement la fin programmée de la forêt publique telle que nous la connaissons. Le problème est simple : la forêt française telle qu'elle est gérée aujourd'hui est une forêt diversifiée, marquée par une adaptation géographique des espèces sans souci de la durée nécessaire pour l'exploitation commerciale de ces essences. Un chêne peut mettre 80 ou 100 ans à être rentable ( donner un bon volume de bois d'une bonne qualité ) On osait même laisser unsujet exceptionnel durer 3 ou 400 ans en l'entretenant.

Aujourd'hui, la demande est plutôt sur des espèces de durée"courtes" ( épicéas, sapin...), rentable rapidement sous forme de papier ( prospectus, journal people...). La forêt française et l'organisme qui la gère ( donc l'ONF) doivent donc disparaître pour laisser la place à d'immense champs de sapins, abattus régulièrement par des machines assistées par des intérimaires. Ca, c'est rentable, ça doit donc être privé.

Scandale écologique (massacre de la faune et de la flore), scandale économique ( vol du bien des contribuables), scandale social ( des fonctionnaires remplacés par des machines et des intérimaires), et scandale politique ( le tout au profit d'amis du pouvoir).

Et on demande aux agents de massacrer leur forêt, celle de leurs enfants, celle de nos enfants, pendant que nous les traitons de fainéants. Vous résisteriez, vous ?

 

foret

Publié dans Articles

Commenter cet article